Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Finance > Les Crédits > Crédit Immobilier > Avec un petit salaire, comment emprunter pour un prêt immobilier ?

Avec un petit salaire, comment emprunter pour un prêt immobilier ?

Avec un petit salaire, comment emprunter pour un prêt immobilier ?

Qui a dit qu’il était impossible de souscrire à un prêt immobilier avec un petit salaire ? L’un des critères imposés par les banques est d’avoir des revenus fixes, qu’importe le montant. Tant que vous avez un taux d’endettement acceptable, vous avez toutes vos chances d’accéder à la propriété. On fait le point.

Avoir un apport personnel pour emprunter avec un petit salaire

Vous faites partie de ces consommateurs qui stressent à l’idée de souscrire à un prêt immobilier en croyant que vos revenus sont insuffisants ? Sachez que vous disposez d’ores et déjà d’un atout de taille : un salaire. S’il est fixe et récurrent, vous avez plus de chances que tous les emprunteurs ne pouvant pas prétendre à un prêt immobilier, car ils n’ont pas de revenus stables. Même si vos rentrées d’argent sont peu élevées, vous pouvez compenser en fournissant un apport personnel correspondant au montant que vous allez verser dans l’opération grâce à votre épargne. Cette contribution financière va servir à payer les frais de notaire représentant 8% du coût du crédit, les frais d’agence coûtant 1% du montant du prêt et les frais de dossier qui sont également de 1%. L’apport personnel doit représenter aux environs de 10% du montant global de l’emprunt, mais rien ne vous empêche d’aller jusqu’à 20 ou 30%.

Le taux d’endettement plus important que le salaire

Le taux d’endettement constitue un critère rédhibitoire au prêt immobilier. Pour évaluer votre niveau d’endettement, la banque va passer en revue vos loyers, vos prêts en cours, vos assurances et vos impôts. S’il s’avère que votre taux d’endettement dépasse 33% vos revenus, vous risquez probablement d’essuyer un refus. Sauf si vous êtes un fonctionnaire, car votre taux d’endettement peut alors aller jusqu’à 38%. Pour les emprunteurs à hauts revenus, il peut même culminer à 60%. Pour votre cas, tant que vous avez peu des charges, mais que vous disposez d’un petit salaire, vous avez toutes vos chances, car votre capacité d’emprunt peut être acceptable. Notez que votre reste à vivre va aussi être calculé par les banques. Il s’agit du montant qu’il vous reste pour vivre tous les mois après avoir payé vos mensualités.

Petit salaire, mais situation stable

Saviez-vous que les banques préféraient les emprunteurs avec des petits salaires, mais ayant une situation professionnelle stable plutôt que les souscripteurs en CDD, en intérim ou auto-entrepreneur ? Si vous avez la chance d’avoir un CDI ou d’être agent de la fonction publique, vos faibles revenus ne constituent pas un frein à l’accession à la propriété. L’idéal est que vous œuvriez aussi dans un secteur d’activité en plein essor comme le digital par exemple. En revanche, faites très attention à la gestion de votre budget. S’il s’avère que vous ne gagnez pas beaucoup tous les mois alors que vous gérez mal votre argent, les banques vont vous fermer leurs portes. Vous devez éviter les découverts bancaires et les incidents de paiement. Mettre en place une épargne régulière est également de rigueur. Enfin, ne vivez jamais en dessus de vos moyens, mais essayez d’avoir un train de vie acceptable.

Jouer sur la durée du crédit

Pour pouvoir obtenir le montant nécessaire pour financer votre projet immobilier avec un petit salaire, n’hésitez pas à jouer sur la durée de remboursement. En 2020, la durée moyenne d’un emprunt immobilier est de 18 ans et 8 mois soit 224 mois au total. Si les banques acceptent d’accorder un prêt jusqu’à 25 ans, en moyenne, les emprunteurs soldent leur crédit entre 8 à 10 ans, car le bien est revendu avant échéance de la dette. Sachez qu’en augmentant la durée, vous pourrez disposer d’un montant plus élevé sans impacter votre taux d’endettement. Toutefois, le crédit va vous coûter plus cher s’il est long à cause des intérêts supplémentaires à verser.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Quel délai de réponse d'un courtier immobilier ? Quel délai de réponse d'un courtier immobilier ? Ceux qui ont déjà passés cette étape savent à quel point l’attente est longue avant de finaliser définitivement un projet immobilier. L’augmentation des demandes de crédits due à la...
  • Le crédit sans apport pour un achat immobilier Le crédit sans apport pour un achat immobilier Les emprunteurs ayant déjà souscrit un crédit immobilier et ayant la possibilité d’en cumuler un deuxième sont de plus en plus tentés par l’investissement locatif ou la résidence...