Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Finance > Assurance > Combien coûte une assurance décennale ?

Combien coûte une assurance décennale ?

L’assurance décennale est un contrat couvrant les dommages apparaissant sur un ouvrage dans les dix ans après sa construction. Elle est obligatoire à tous les constructeurs et ne pas se plier à cette exigence règlementaire expose à de lourdes amendes. Comme la souscription à ce contrat pèse sur le budget d’une entreprise, il est intéressant d’avoir des informations sur les politiques tarifaires appliquées à ce produit.

Combien coûte une assurance décennale ?

Les critères définissant le prix d’une garantie décennale

Le premier facteur qui influence le coût d’une assurance décennale concerne la nature de l’activité. Il existe certains domaines qui se révèlent plus dangereux que les autres. C’est notamment le cas des gros œuvres dont la charpente et la toiture. Forcément, ces activités seront plus chères à couvrir.

Le niveau d’expérience de l’artisan entre également en ligne de compte. Un entrepreneur qui débute tout juste peut être pénalisé par des primes plus élevées. Les assureurs estiment que l’ancienneté réduit les risques d’erreur et donc de sinistres à rembourser.

Autre critère : les garanties et options choisies. L’idéal est de profiter du maximum de garanties possibles. Cependant, il faut dans ce cas être prêt à payer un contrat onéreux.

L’assureur va aussi tenir compte du chiffre d’affaires de l’entreprise et de sa taille au moment d’élaborer son devis. Il est admis que les plus petites structures paient moins cher que les grosses entreprises. Les risques se décuplent chez les sociétés ayant plusieurs chantiers que chez celles dont l’activité est minime.

Exemple de tarifs d’assurance décennale

Une des particularités de l’assurance décennale porte sur son caractère obligatoire. Les professionnels opérant dans le secteur du bâtiment et de la construction doivent s’y plier sans quoi ils risquent une amende de plus de 75 000 euros et de six mois d’emprisonnement. Parmi les constructeurs concernés par cette obligation figurent entre autres les architectes, les entrepreneurs, les promoteurs immobiliers, les ingénieurs, les lotisseurs, les artisans, les bureaux d’études, les maîtres d’œuvre, etc. Les prix des contrats pour chacun de ces professionnels seront différents.

Un auto-entrepreneur ayant une entreprise de maçonnerie par exemple paiera 2000 euros de primes alors qu’un électricien auto-entrepreneur ne sera facturé que 830 euros. Et s’il s’agit d’un entrepreneur général au CA de plus de 200 000 euros, sa décennale lui coûtera 7500 euros par an.

Les sites spécialisés constituent une mine d'or sur l'assurance décennale et vous donneront d’autres détails sur les grilles tarifaires et devis pratiqués dans ce secteur.

Comment faire pour baisser le coût de la garantie décennale ?

Certaines astuces permettent de réduire la facture. La première consiste à optimiser les garanties du contrat. Supprimer les doublons, retirer les garanties devenues inutiles, regrouper les garanties dans un même contrat ou autres, les actions à faire sont nombreuses.

Il est également conseillé de faire jouer le coût de la franchise. En général, lorsque celui-ci est faible, le montant des primes est élevé et vice-versa. Mais attention de bien arbitrer, car les sommes qui seront à la charge de l’entreprise risquent d’être colossales si la franchise est trop importante.

Enfin, ne surtout pas hésiter à utiliser un comparateur d’assurance décennale en ligne. Ces outils ont maintes fois prouvé leur efficacité dans la quête des meilleurs contrats sur le marché.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires