Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Finance > Les Crédits > Crédit Immobilier > Peut-on suspendre son crédit immobilier ?

Peut-on suspendre son crédit immobilier ?

Peut-on suspendre son crédit immobilier ?

La durée d’un emprunt immobilier est en moyenne de 20 ans lorsque le remboursement poursuit son cours normal. Cependant, lors de la période de remboursement de son crédit, l’emprunteur n’est jamais à l’abri de difficultés financières. Que ce soit à la suite d’un divorce, d’un licenciement ou à cause de la crise de coronavirus, les emprunteurs sont susceptibles de se retrouver en difficulté pour continuer le remboursement de leur dette. Face à cela, la suspension de crédit semble être la solution adaptée.

Quel type de crédit immobilier peut-on suspendre ?

Vous faites face à une difficulté financière temporaire qui vous empêche de rembourser correctement votre dette ? Un seul changement dans votre situation personnelle est susceptible d’impacter votre capacité de remboursement, comme le divorce par exemple. Il se peut aussi que vous fassiez face à un licenciement ou que vous ayez du mal à cumuler deux échéances de crédit à la fois. De nombreuses raisons sont susceptibles d’amener à des difficultés financières. Face à de telles situations, de nombreux emprunteurs envisagent la suspension de crédit comme solution temporaire jusqu’à ce que les choses s’arrangent. Cette solution vous évitera les conflits de défaut de remboursement avec votre banque.

La suspension de crédit immobilier va cependant augmenter la durée de votre prêt. Ce sont quasiment tous les types de crédits immobiliers qui peuvent faire l’objet d’une suspension. Il est possible de suspendre temporairement les échéances du prêt à taux fixe, du prêt à taux révisable ou mixte, mais aussi du prêt modulable. Toutefois, avant d’envisager cette solution, il faut vérifier que le contrat de prêt le permet et si oui, dans quelles conditions. À noter que les prêts conventionnés et les prêts aidés ne sont pas éligibles à la suspension de mensualités. Le remboursement des PTZ, PEL, CEL et PAS devra suivre son cours en toute circonstance.

Suspension de crédit immobilier : comment procéder ?

Il existe deux manières de procéder à une suspension de crédit immobilier dont les modalités seront prévues dans chaque contrat de prêt. D’une part, il y a le report partiel de mensualités où vous n’aurez qu’à rembourser les intérêts durant la période de suspension allant de 12 à 24 mois. Cette option est intéressante en fin de crédit dans la mesure où les intérêts seront moins élevés. D’autre part, il y a le report total de mensualités où vous ne remboursez ni les intérêts ni le capital durant la période de suspension. Il faut tout de même noter que la prime d’assurance de prêt immobilier devra être acquittée.

L’avantage de la suspension totale d’échéances est qu’elle vous permet une grande liberté budgétaire, toutefois ce type d’opération se révèle plus coûteuse au final. Une fois que votre choix s’est penché vers l’une ou l’autre option, il faudra effectuer une demande de report écrite à la banque par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous serez tenu d’expliquer la raison qui vous empêche de vous acquitter de vos obligations. Lorsque le report est validé, la banque vous fournira un avenant de votre contrat avec un nouveau tableau d’amortissement.

Suspension de crédit : pas forcément nécessaire

Au lieu de demander le report de vos échéances, il est conseillé d’envisager d’autres solutions. La suspension de crédit est en effet coûteuse comme opération et il est plus judicieux de trouver une autre solution afin de limiter le coût total du financement. Ainsi, si vous avez conclu un crédit modulable, vous serez à même de demander la baisse de vos mensualités. Selon les banques, cela est réalisable une fois par an ou 5 fois pendant toute la durée de remboursement. Le rachat de crédit peut aussi être une solution convenable. Cela vous permet d’allonger la durée du financement et de profiter de mensualités réduites.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Prêt conventionné : avantages et inconvénients Prêt conventionné : avantages et inconvénients Le prêt conventionné est un dispositif d’aide à l’accession à la propriété qui est accordé aux particuliers sans imposer le versement d’un apport personnel ni le respect de conditions de...
  • Quels travaux inclure dans le prêt immobilier ? Quels travaux inclure dans le prêt immobilier ? Il est relativement rare d’acheter un logement ancien et de ne pas envisager certains travaux d’amélioration. Or, l’opération nécessite un budget plus ou moins conséquent en fonction de...