Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Finance > Les Crédits > Crédit Immobilier > Crédit immobilier pour une auto-construction : conseils

Crédit immobilier pour une auto-construction : conseils

Crédit immobilier pour une auto-construction : conseils

De nombreux particuliers se lancent aujourd’hui dans la construction de leur maison, que ce soit pour avoir la chance d’habiter dans une habitation correspondant exactement à leurs envies ou pour des raisons financières.

Il est vrai en effet que l’auto-construction permet de réaliser des économies de plusieurs milliers d’euros par rapport à un achat. L’économie réalisée sera plus ou moins élevée en fonction de l’étendue des travaux que vous confierez à des prestataires. Quoi qu’il en soit, la construction d’une maison reste un projet onéreux et le recours à un crédit bancaire est souvent indispensable.

Crédit immobilier pour auto-construction : comment convaincre ?

L’accès à un crédit immobilier pour un projet d’auto-construction est particulièrement difficile. Un tel projet demande en effet de la motivation, de l’organisation et aussi une bonne gestion du budget. Si votre profil ne correspond donc pas à ces critères, il vous sera difficile de décrocher le financement. Pour convaincre les banquiers, votre argumentation doit alors avant tout se baser sur la présentation de votre projet. Vous devez faire en sorte que votre projet est solide et pour cela, il n’y a rien de plus efficace que d’apporter des pièces justificatives.

Apportez des devis de matériaux, des devis de travaux provenant de différents prestataires ainsi que vos budgets prévisionnels. Cette étape consiste à montrer au banquier que vous avez déjà une idée du déroulement de votre projet et que vous êtes prêt à aller jusqu’au bout. D’ailleurs, soyez sûr de faire appel à des prestataires reconnus si vous souhaitez rassurer l’établissement de crédit. Les organismes de prêts apprécieront également que vous fournissiez un devis d’assurance dommages ouvrage. Cette assurance permettra au banquier d’être sûr qu’en cas de dommages, le chantier sera indemnisé pour les 10 ans suivants la construction.

Financer une auto-construction : quel profil d’emprunteur ?

Il est pratiquement impossible de financer un projet d’auto-construction avec un crédit bancaire sans un profil d’emprunteur solide étant donné que les banques se montreront plus exigeantes. Le profil idéal pour ce type de prêt devra alors avoir une situation professionnelle et financière stable, gages de la pérennité des revenus. Mais cela ne semble pas suffire puisqu’il faut aussi que l’emprunteur profite d’un salaire élevé afin que le taux d’endettement maximal de 33% ne soit pas atteint. Au-delà de ce taux, les risques de surendettement sont élevés.

D’autre part, vous devrez être en mesure de verser un apport personnel conséquent. Si l’apport conseillé est de 10% du prix total du projet, il vaut mieux aller jusqu’à 20% compte tenu du risque présenté par votre projet. En matière de crédit immobilier, la question de l’assurance de prêt est essentielle. Plus son coût sera élevé, plus votre dette le sera aussi. L’idéal est donc d’être en bonne santé, avoir entre 20 et 40 ans et ne pas pratiquer des activités à risques. Si votre profil ne correspond pas à cette description, l’obtention d’un crédit immobilier pour une auto-construction risque d’être difficile.

Auto-construction : quel type de prêt choisir ?

Le financement d’une auto-construction n’est pas semblable à celui d’un achat immobilier. Les fonds seront débloqués progressivement au fur et à mesure de l’avancée de vos travaux. Vous rembourserez donc votre dette en deux phases : d’une part, pendant vos travaux et d’autre part, après la construction. Dans ce cas, les banques vous offriront deux solutions. La première consiste à ne payer que les intérêts dits intercalaires durant la période des travaux, puis de commencer à rembourser la dette une fois la construction achevée. Calculés sur la base des sommes débloquées progressivement pendant la construction, ces intercalaires représentent un surplus au montant total de votre dette, ce qui implique un crédit plus élevé au final. La deuxième solution consiste à recourir à un prêt aidé en amont, puis enchainer avec un prêt classique pour éviter les intérêts supplémentaires.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Qu'est-ce que le prêt immobilier modulable ? Qu'est-ce que le prêt immobilier modulable ? Le remboursement d’un crédit immobilier n’est jamais un fleuve tranquille. Il se peut que l’emprunteur soit confronté à des difficultés financières qui ne lui permettent pas de payer en...
  • Prêt immobilier en union libre : explications Prêt immobilier en union libre : explications Envisager l’achat immobilier à deux ne se fait pas seulement lorsqu’on est marié. Il est tout à fait possible pour de simples concubins d’entamer des démarches pour un crédit immobilier en...
  • Quel délai de réponse d'un courtier immobilier ? Quel délai de réponse d'un courtier immobilier ? Ceux qui ont déjà passés cette étape savent à quel point l’attente est longue avant de finaliser définitivement un projet immobilier. L’augmentation des demandes de crédits due à la...
  • Prêt immobilier pour un projet de rénovation Prêt immobilier pour un projet de rénovation Dans le cas où vous avez des travaux de rénovation importants à faire dans votre maison, vous aurez sûrement besoin d’un financement bancaire. Le crédit travaux s’avère alors être la...