Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Finance > Les Crédits > Crédit Immobilier > Que sont les frais de garantie sur un crédit immobilier ?

Que sont les frais de garantie sur un crédit immobilier ?

Que sont les frais de garantie sur un prêt immobilier ?

Comme la majorité des foyers en France, vous devez surement passer par un prêt immobilier pour financer l’achat du bien immobilier de vos rêves. Cet emprunt va s’accompagner de frais de garanties que la banque va automatiquement mettre en place pour se couvrir contre les impayés qui seront susceptibles de se produire. Quels sont ces frais de garantie et combien coûtent-ils ? Explications.

Frais de garantie en prêt immobilier : que sont-ils ?

Lors de la mise en place d’un financement immobilier, il est normal que la banque cherche à se protéger contre d’éventuels impayés de toutes les façons possibles. En dehors de l’assurance emprunteur, la banque peut aussi mettre en place des garanties visant à assurer les mensualités de crédit en cas de défaut de remboursement. Ces garanties supposent des frais qui viendront s’ajouter au capital emprunté. Pour un prêt immobilier, il existe plusieurs types de garanties dont la plus courante est la caution ou la caution bancaire. Elle consiste à bénéficier d’un cautionnement de la part d’un établissement spécialisé en échange d’une cotisation d’environ 0,8% du montant emprunté au Fonds mutuel de garantie. Cette démarche ne nécessite pas l’intervention d’un notaire et il parait qu’elle est la moins chère pour l’emprunteur.

Ensuite, il y a la garantie hypothécaire qui consiste à mettre le bien objet du prêt en hypothèque. En cas d’impayés, la banque sera alors en droit de saisir le bien pour récupérer la somme restante due. L’intervention d’un notaire sera nécessaire et les frais peuvent atteindre les 2% du montant emprunté. Il y a également le privilège de prêteur de deniers qui est une garantie largement répandue en France. S’apparentant à une hypothèque, cette garantie ne porte que sur un bien immobilier existant avant la contraction du prêt. Elle permet à la banque d’être indemnisé en priorité avant tout autre créancier. Enfin, il y a le nantissement qui consiste à bloquer des valeurs qui peuvent être transmises à la banque pour remboursement. Que ce soit un compte épargne, un contrat d’assurance vie ou des placements surs, ces valeurs permettent de garantir le paiement du prêt immobilier.

Qui est en charge des frais de garantie d’un prêt immobilier ?

Les frais de garanties sont à la charge de l’emprunteur, mais par chance, il est possible d’anticiper ces frais grâce à un calcul. En fonction du type de garantie choisi, vous allez vous acquitter d’une certaine somme correspondant à un pourcentage du montant emprunté. Dans le cadre d’un cautionnement par exemple, la commission de caution sera comprise entre 150 et 600 euros et en plus de cela, vous devez régler 0,8% du montant emprunté au Fonds mutuel de garantie. Le versement au fonds de garantie sera en partie restitué en cas d’absence d’incident de paiement. En ce qui concerne l’hypothèque, les frais se révèleront plus élevés, car ils représenteront 2% du montant emprunté. De plus, aucune restitution ne saurait intervenir même si vous avez scrupuleusement respecté vos échéances.

Garantie de prêt et assurance emprunteur : quelle différence ?

Pour obtenir un prêt immobilier, vous serez amené à mettre en place une garantie de prêt, mais aussi de souscrire une assurance emprunteur. De cette façon, la banque se couvre de tous les problèmes de paiement que vous pourrez rencontrer durant toute la vie du prêt. Il est important de ne pas confondre les deux dispositifs. En effet, ils ne couvrent pas les mêmes risques. L’assurance emprunteur est surtout une protection pour l’emprunteur par rapport aux risques inhérents au remboursement de son crédit tandis que la garantie est une protection exclusive de la banque sur le capital prêté. Ainsi, dans le cadre d’un prêt immobilier, le fait que l’emprunteur présente une bonne solvabilité n’est pas suffisant.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Qu'est-ce qu'un prêt in fine : définition, avantages, inconvénients Qu'est-ce qu'un prêt in fine : définition, avantages, inconvénients Le prêt in fine est souvent présenté comme fiscalement avantageux. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’il reste malgré tout coûteux.Comparateur Crédit Immobilier ! Gratuit et sans engagement...
  • Prêt immobilier pour travaux Prêt immobilier pour travaux Habituellement, le prêt immobilier est conclu dans le but d’effectuer un achat ou financer une construction de maison. Les propriétaires qui ont des travaux importants à effectuer sur leurs...
  • Peut-on cumuler deux prêts immobiliers ? Peut-on cumuler deux prêts immobiliers ? Le marché actuel semble particulièrement favorable à l’investissement immobilier et cela en raison d’un taux d’intérêt très bas. Les investisseurs sont donc tentés de profiter de ce...
  • Quel délai de réponse d'un courtier immobilier ? Quel délai de réponse d'un courtier immobilier ? Ceux qui ont déjà passés cette étape savent à quel point l’attente est longue avant de finaliser définitivement un projet immobilier. L’augmentation des demandes de crédits due à la...