Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Finance > Les Crédits > Crédit Immobilier > Acheter un appartement quand on est édudiant : est-ce possible ?

Acheter un appartement quand on est édudiant : est-ce possible ?

Acheter un appartement quand on est édudiant : est-ce possible ?

Qui a dit qu’il était impossible d’envisager un projet immobilier même en étant étudiant ? Rien n’empêche l’acquisition d’un bien immobilier même en ayant ce statut. Toutefois, compte tenu de l’absence de salaire régulier, il est impératif de trouver certaines solutions qui garantissent l’emprunt pour que la banque donne son accord.

La caution personnelle et solidaire

Avant d’accorder un prêt immobilier, trois garanties sont principalement exigées par les banques. Tout d’abord, il est impératif de pouvoir assurer le paiement des mensualités en cas de défaillance de l’emprunteur. Pour cela, la banque va exiger un privilège de prêteur de deniers, une hypothèque ou une caution. Ensuite, elle s’assure que les revenus de l’emprunteur sont assez suffisants pour qu’ils puissent payer ses charges et ses crédits bancaires sans se retrouver avec des difficultés financières. Enfin, il est impératif pour lui d’adhérer à une assurance de crédit afin de se couvrir des risques liés à la santé comme l’invalidité, l’incapacité de travail ou le décès.

Un étudiant n’est pas toujours en mesure de répondre à tous les critères d’accès au crédit imposés par les banques. Déjà, il n’a pas de revenus réguliers pour honorer correctement ses dettes. Puis, réaliser un privilège prêteur de denier ou une hypothèque implique des démarches lourdes, onéreuses et contraignantes. Pour avoir une chance de convaincre la banque, il va lui falloir trouver une caution solidaire et personnelle. Généralement, ce sont les parents qui endossent ce rôle, mais pour qu’ils soient éligibles, encore faut-il qu’ils disposent d’une capacité financière suffisante.

Compter sur les prêts aidés

Une des conditions pour obtenir un prêt est l’apport personnel qui représente 10% du prix d’acquisition. Cette contribution versée par l’emprunteur sert à payer les frais annexes relatifs au prêt notamment les frais de notaire, les frais de garanties ou les frais de dossier. Les étudiants peuvent avoir des difficultés à fournir cet apport qui provient généralement d’une épargne. Or, étant encore jeunes, ils n’ont certainement pas eu assez de temps pour faire des économies.

Cela ne doit pourtant pas représenter un facteur bloquant. Il suffit de solliciter les prêts règlementés qui peuvent faire office d’apport personnel. On pense notamment au Prêt à taux zéro, au CEL, au PEL ou au Prêt Action Logement. Dans les mairies et chez certains départements, il existe d’autres aides dédiées à l’accession à la propriété qu’il ne faut pas hésiter à exploiter pour faire aboutir son projet immobilier.

L’achat en indivision ou en SCI

L’étudiant qui n’a pas de revenus peut solliciter l’aide de ses parents pour son acquisition immobilière. Un achat en indivision peut par exemple être mis en place. L’idée est d’acheter le bien à plusieurs et chacun en devient propriétaire à hauteur de la participation fournie dans le financement de l’acquisition. L’achat en indivision est très apprécié, car il s’agit d’une solution économique pour acquérir un appartement à plusieurs. Les formalités s’avèrent aussi beaucoup plus aisées. Sans compter que cette technique peut être utilisée pour acheter toutes sortes de bien comme un terrain, une résidence principale, une résidence secondaire, etc.

Par contre, l’indivision à des inconvénients : les décisions sont toujours prises ensemble avec tous les indivisaires, ce qui peut finir par provoquer quelques tensions. Les étudiants qui veulent être indépendants sur leur projet peuvent alors opter par une Société Civile Immobilière. Dans ce cadre, ils devront s’attendre à verser des frais assez élevés et passer par les services d’un notaire ou d’un avocat pour mettre en place l’opération. Mais la SCI est plus intéressante si l’idée est de conserver le logement seul. À défaut de pouvoir concrétiser son projet seul, l’étudiant peut aussi décider de trouver un co-emprunteur qui est solidaire à l’emprunt immobilier.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Qu'est-ce que le prêt PAS immobilier ? Qu'est-ce que le prêt PAS immobilier ? L’État est fortement investi dans l’accession à la propriété des Français. Afin de permettre à tous d’acheter une maison, il a mis en place plusieurs formes d’aides parmi lesquelles...
  • Crédit immobilier pour une auto-construction : conseils Crédit immobilier pour une auto-construction : conseils De nombreux particuliers se lancent aujourd’hui dans la construction de leur maison, que ce soit pour avoir la chance d’habiter dans une habitation correspondant exactement à leurs envies ou...
  • Prêt immobilier pour maison à rénover Prêt immobilier pour maison à rénover Vous avez déniché la maison de vos rêves, mais elle nécessite des travaux ? L’acquisition d’une maison ancienne s’accompagne souvent de grands travaux de rénovation que vous devez aussi...
  • Comment emprunter après 65 ans pour un achat immobilier ? Comment emprunter après 65 ans pour un achat immobilier ? Le recours à un crédit immobilier n’est pas limité en âge, cependant, les banques considèrent que la fin du remboursement d’un tel prêt doit intervenir entre 80 et 85 ans de...