Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Finance > Assurance > Faut-il souscrire à une assurance pour son chien ou son chat ?

Faut-il souscrire à une assurance pour son chien ou son chat ?

Avoir un animal de compagnie est une excellente solution pour éviter la solitude. Mais cela implique également de lourdes responsabilités, car un animal nécessite des soins au quotidien ainsi qu'une bonne prise en charge s'il tombe malade ou en cas d’accident.

Les soins imprévus comme pour la maladie entraînent des frais supplémentaires qui ne sont pas toujours évidents à payer. C’est pourquoi l’alternative à une souscription d’assurance devient de plus en plus attrayante pour les propriétaires. Mais avant de vous y lancer, il est primordial de se documenter à ce sujet.

Faut-il souscrire à une assurance pour son chien ou son chat ?

En quoi consiste l’assurance pour chien et chat ?

C'est une cotisation mensuelle ayant pour but de rembourser en totalité ou en partie, les frais médicaux pour des soins dus à un accident, une maladie ou une prescription peu ordinaire du vétérinaire pour l’animal souscrit. Il permet ainsi de soulager le maître de certaines dépenses occasionnées par l’état de santé de son animal de compagnie qui peut coûter entre 250 à 3 000 euros par an.

L’assurance chat et chien prend en charge aussi bien les frais liés aux maladies et aux accidents que les traitements préventifs comme les vaccins, ainsi que la responsabilité civile envers un tiers. En général, assurer son chien ou son chat est facultatif, sauf pour une certaine catégorie canine bien déterminée, à voir ici.

Quels avantages présente-t-elle ?

L’un des nombreux avantages de faire assurer son animal de compagnie est qu’en cas de maladie grave, il peut être soigné sans problème, car toutes les dépenses sont assurées par l'assurance. En effet, il est parfois nécessaire de pratiquer des scanners, des interventions chirurgicales ou des implants sur les animaux malades, mais ces pratiques sont rarement effectuées, pour des raisons financières. Ainsi, votre chien ou votre chat aura plus de chance d'une bonne prise en charge en cas de maladie grave. À part cela, l’assurance peut ouvrir certaines portes à votre animal, tel que la possibilité de participer à certaines activités, concours, reportages, émissions animalières et même vous accompagner lors de vos voyages.

Quels sont les inconvénients ?

Le principal inconvénient pour la souscription à une assurance chat ou chien, ce sont les conditions. En effet, de nombreux critères sont requis pour qu’un animal puisse être assuré. En premier lieu, la race de votre chien ou de votre chat est un critère déterminant pour que les assureurs acceptent ou refusent votre demande de souscription. Même si l’assurance est obligatoire pour les chiens de garde tels que le Staffordshire, le Tosa et le Mastiff, elle peut être refusée pour d’autres races.

Les agences d’assurance expliquent cette restriction par le fait que certaines races félines et calines sont prédisposées à développer des maladies. À part la race, l’âge de l’animal et son état de santé sont également des critères cruciaux pour la souscription à une assurance, mais les conditions peuvent varier selon les contrats. Par conséquent, un animal trop âgé ou un nouveau-né, non vacciné ou ayant un bilan vétérinaire critique aurait éventuellement du mal à trouver une assurance.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 8Z6P6J

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires